Sign in / Join

Installez une clôture autour de votre piscine pour éviter que les enfants ne s'y rendent sans surveillance

Une clôture autour de votre piscine a toute son efficacité quand elle est bien implantée. Le processus d’implantation est simple. Avec un bon guide, vous l’aurez fini plus rapidement que vous ne le pensez.

Tracer au sol le plan d’implantation de la clôture

La toute première étape dans l’installation de votre clôture est celle où vous tracez au sol les points d’implantation de votre clôture. Cette étape a l’air presque inutile, mais elle dispose de beaucoup d’avantages. Déjà, elle vous permettra d’avoir une conception de la distance entre la clôture et la piscine. Vous pourriez ainsi faire des ajustements à votre guise. Ensuite, grâce au traçage, les éventuels problèmes de configuration de terrain seront mis à découvert.

A découvrir également : Sécuriser sa piscine : Conseils et astuces pour éviter les accidents

Pour tracer votre implantation, vous aurez besoin d’une bombe à tracer, d’un cordeau et des piquets en bois. Autrement, vous aurez une reproduction miniature de votre future clôture. Cette projection vous offre également une conception de l’emplacement du portillon. Cet élément sera le centre même de la sécurité qu’offre la clôture. L’implanter à la bonne place vous garantit donc l’efficacité de votre clôture et participe à embellir le décor. Enfin, tracer au sol les emplacements de fondation de la clôture vous offre un gros avantage dans la progression des travaux.

Poser le portillon de la piscine

Commencez toujours par la pose du portillon. En effet, cette partie de votre clôture sert de référence au reste de la construction. Pour une pose rapide du portillon, vous pouvez toujours vous servir de la bombe à tracer. Dans un premier temps, marquez les repères des deux poteaux. Vous vous mettrez ensuite à creuser dans un second temps afin de procéder plus facilement à l’implantation sans avoir des doutes sur l’exactitude des dimensions.

A lire en complément : Découvrez les nombreux bienfaits d'une piscine naturelle pour votre bien-être et votre environnement

Quand votre pose doit se faire sur de la platine, vous devez réserver un support en béton plein avec une épaisseur qui excède les dix centimètres. Vous devrez également être rassuré que le support est suffisamment solide sinon votre clôture ne tiendra pas contre les fortes secousses. Pour ce qui est du perçage du béton, employez une perceuse avec une mèche de 8 mm de longueur et creusez 70 mm. Vous devez également retirer les résidus de béton au risque d’empêcher une bonne fixation.

Procéder à la pose des poteaux et des panneaux

La pose des poteaux et des panneaux constitue la dernière étape pour avoir une clôture autour de votre piscine. Vous commencerez par mettre en place un premier panneau en utilisant le poteau du portillon. A la suite du panneau, vous monterez les autres poteaux en faisant un effort pour respecter le traçage. En procédant de la sorte, votre clôture sera vite montée et restera fidèle à votre conception. N’hésitez pas à vous servir d’un niveau et d’autres outils spéciaux pour avoir plus de précisions.

Choisir le matériau le plus adapté à vos besoins et à votre budget

Le choix du matériau est une étape cruciale dans la construction de votre clôture. Il en existe plusieurs types : le bois, l’aluminium, le PVC ou encore le fer forgé. Chacun de ces matériaux a ses propres avantages et inconvénients.

Si vous optez pour une clôture en bois, soyez conscient que cette dernière nécessite un entretien régulier pour éviter qu’elle ne se dégrade avec les intempéries. L’aluminium quant à lui offre un excellent rapport qualité/prix car il est résistant aux intempéries et demande très peu d’entretien.

Le PVC représente aussi un excellent choix si vous recherchez une solution économique qui ne nécessite pas beaucoup d'entretien, mais attention au vieillissement par rayonnement UV. Si vous voulez donner un aspect plus design à votre piscine, pourquoi pas opter pour une clôture en fer forgé ? Ce dernier apportera élégance et raffinement tout autour de votre bassin.

En fonction des avantages que vous attendez ainsi que du budget dont vous disposez, il serait judicieux de choisir le matériau qui convient le mieux à vos besoins. Nous recommandons cependant, quel que soit votre choix, d'accorder autant d'importance à l'esthétique qu'à la sécurité afin de créer un environnement harmonieux et protégé avec succès !

Respecter les normes de sécurité en vigueur pour une protection optimale de votre piscine

Après avoir choisi le matériau adéquat pour votre clôture de piscine, vous devez respecter les normes de sécurité en vigueur. Effectivement, la pose d'une clôture ne garantit pas à elle seule une protection optimale contre les risques de noyade. Des règles strictement établies par la loi doivent être suivies et appliquées afin d'assurer une sécurité maximale.

La hauteur minimale autorisée pour les panneaux doit être de 1,20 mètre. Il est aussi impératif que ces derniers soient impossibles à escalader. Pour éviter cela, il peut être intéressant d'opter pour des panneaux ajourés plutôt qu'un mur opaque dont l'escalade sera beaucoup plus facile.

Il est aussi nécessaire que la porte ou le portail qui donne accès à la piscine soit fermé(e) et verrouillé(e). Ce dernier doit s’ouvrir vers l’extérieur et disposer obligatoirement d'un système de fermeture automatique qui permettra sa réouverture uniquement lorsqu’il sera actionné manuellement.

Si vous n'êtes pas sûr(e) des normes réglementaires en vigueur liées aux équipements mis en place autour des piscines privées, renseignez-vous auprès des services compétents sur votre commune afin que toutes vos installations respectent scrupuleusement ces exigences légales indispensables.