Sign in / Join

Poils superflus : focus sur les zones qu’il ne faut pas épiler !

Bien que l’on soit toujours en période d’hiver, avant de laisser tomber les collants et autres bas, il est capital de préparer les jambes à l’honneur. Ces dernières années, le sujet tabou du poil s’est envolé.  D’ailleurs, si de nombreuses femmes revendiquent le droit à ne pas s’épiler, beaucoup ont toujours envie d’un corps lisse et sans poils. Pour ce faire, plusieurs techniques sont employées afin d’obtenir une peau douce et abondent tels que, la lumière pulsée, la cire au sugaring, le laser et le rasoir. Cependant, pour limiter les poils superflus, il est nécessaire de ne pas épiler certaines zones. Justement, vous découvrirez ces dernières sur cet article !

Les poils du nez ne doivent pas être épilés

Les poils dépassent les narines peuvent mettre à mal l'harmonie d'un visage, chez l'homme comme chez la femme. Et ce, tout en étant peu esthétique. Sans aucun doute, cette caractéristique a le don de mettre mal à l'aise la personne qui la revête. 

Lire également : Optimisez l'aménagement d'un petit espace de vie avec ces astuces pratiques

En conséquence, certaines sont tentées d'avoir recours à l'épilation à la cire ou au rasoir. Cela est notamment une grande erreur à ne pas commettre puisque le rasoir et la cire fragilisent la peau du nez. Le mieux est d’opter pour une petite session à la pince à épiler pour retirer les quelques poils les plus visibles. 

En effet, même s’ils sont inesthétiques, les poils du nez apportent une protection non négligeable des voies respiratoires. De ce fait, les retirer prive l'organisme de cette barrière naturelle. D’autres astuces beauté peuvent vous être données,  cliquez pour en savoir plus 

Lire également : Comment autoconsommer son électricité ?

Les poils sur les parties intimes à ne pas épiler intégralement

Lors d’un rendez-vous chez l'esthéticienne, les clientes ont le choix entre plusieurs méthodes d'épilation. Parmi les plus populaires, on retrouve l'épilation intégrale. Plusieurs études ont montré que cette option présent un bon nombre d’inconvénients. En effet, l'épilation toutes méthodes confondues fragilise la peau des parties intimes. 

En conséquence, il est tout à fait possible à ce que vous disposiez donc d’irritation et de peau asséchée. Par la suite vient celui du risque de maladie. Tout comme les poils du nez, ceux des parties intimes forment une barrière naturelle. Assurément, ces derniers empêchent à la fois les champignons, les virus et les infections sexuelles de s'y installer.

Les poils entre l'oreille et le visage sont à préserver

Certains poils peuvent jaillir de l'oreille pour gagner les extrémités des joues. Bien que cela soit ultra tendance auprès des motards, rockeurs ou encore aux gentlemen du 19e siècle, ces moustaches ne sont pas du goût de tous. Pour les éradiquer, certains optent pour une épilation. 

Cependant, il faut faire attention avec les poils du visage, car il s’agit d'une zone fragile. En effet, en plus de s'avérer douloureuse, l'épilation de ces poils du visage n'est pas conseillée, car elle peut amplifier la fragilisation de cette zone sensible. Concernant le rasage, il a pour inconvénient de repousser les poils de manière encore plus durs et visibles qu’auparavant. Le mieux est de juste les raccourcir (à l’aide d’un ciseau) et de les décolorer.

Aucune épilation pour les zones à duvet

Le duvet est composé des poils fins qui sont présents sur le visage, sur le ventre et sur d'autres parties du corps. Tout en étant souvent discrets, ils sont également à la plupart des cas moins gênants. Il arrive toutefois que le duvet soit constitué de poils plus épais et foncés que la normale. Pour cette raison, il faut rester vigilant avec les parties recouvertes de duvet. En effet, il est nécessaire de tenir compte des faits suivants : 

  • Ne pas épiler les poils lorsque la personne n'a pas terminé sa croissance. Cela évitera la repousse de poils encore plus épais et plus visibles. 
  • L'épilation à la cire ou à la pince à épiler peut s'avérer inefficace sur des poils trop courts.
  • Concernant le rasoir, il peut transformer le duvet en une couche de poils plus épaisse et plus foncée. 
  • La solution la plus judicieuse pour atténuer l'impact visuel d'un duvet reste la décoloration.