Sign in / Join

Quel type d'aide pour rénover une vieille maison ?

Les maisons anciennes sont réputées pour être les plus énergivores en France. Pour ce genre de construction, les déperditions thermiques sont souvent élevées et le système de chauffage peut aussi être obsolète. Pour rénover une telle maison, l’État prévoit certaines aides. Le point ici !

Aides à la rénovation d’une maison vieille de plus de 15 ans

Si votre maison a été construite depuis plus de 15 ans, vous pouvez bénéficier de l’aide de l’Anah pour les travaux de rénovation. Il s’agit notamment de l’aide à la rénovation thermique : MaPrimeRénov'. Cette subvention de l’Anah est la fusion du Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et de l’aide « Habiter mieux agilité ».

A lire en complément : Optimisez l'organisation de votre cuisine avec ces astuces efficaces

L’aide MaPrimeRénov’ peut être cumulée avec la Prime Énergie Monexpert. Le montant varie selon le niveau de revenus du demandeur. Toujours pour les logements qui existent depuis au moins 15 ans, MaPrimeRénov’ Sérénité est une aide accessible. Elle est proposée par l’Anah depuis le 1er janvier 2022 et remplace la prime « Habiter Mieux Sérénité ».

Elle couvre les travaux d’isolation et de ventilation, le remplacement de chauffage et l’installation d’un dispositif de production d’eau chaude. Dans certaines communes, les mairies accordent aussi une exonération de la taxe foncière aux logements vieux de plus de 15 ans à rénover.

Lire également : Quels revêtements de sol choisir ? Découvrez leurs avantages et inconvénients

Aides à la rénovation d’une maison vieille de moins de 15 ans

Pour une vieille maison construite, il y a moins de 15 ans, il y a aussi des subventions à la rénovation qui existent. Il s’agit essentiellement des aides à la rénovation thermique et elles sont réservées aux logements construits depuis au moins deux ans. Ici, les conditions de revenus n’ont pas un impact sur l’obtention de ces aides.

La Prime Énergie Monexpert s’inscrit dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) à la suite du protocole de Kyoto. Le montant de cette prime varie en fonction du revenu fiscal de référence et de l’ampleur des travaux à effectuer. Le code postal de votre logement a également un impact sur le montant de cette aide à la rénovation.

Le chèque énergie et l’éco-prêt à taux zéro sont aussi des subventions réservées pour la rénovation des logements construits il y a moins de 15 ans. Il faut également citer dans le lot, la TVA à 5,5 %.

Aides à la rénovation des bâtiments classés « monuments historiques »

rénover une vieille maison

Si le patrimoine immobilier que vous souhaitez rénover est classé « monuments historiques », vous aurez droit à des aides supplémentaires. Cette subvention peut atteindre 50 % du montant des travaux et peut même être complétée par les aides du conseil général et/ou du conseil régional.

Faites une demande de subvention à la Direction régionale des Affaires Culturelles (DRAC) de votre lieu de résidence pour profiter de cette aide.

Aides financières pour la rénovation énergétique des vieilles maisons

La rénovation énergétique de vieilles maisons peut être coûteuse, mais elle est essentielle pour réduire les coûts d'énergie, améliorer le confort intérieur et préserver l'environnement. Les propriétaires d'anciennes demeures peuvent profiter de plusieurs aides financières pour aider à financer une telle entreprise.

Le principal programme gouvernemental qui fournit des subventions aux propriétaires pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique est le Crédit d'Impôt Transition Énergétique (CITE). Cette aide fiscale permet aux ménages modestes ou aisés ainsi qu'aux propriétaires bailleurs de bénéficier d'un crédit sur leurs impôts allant jusqu'à 30% du montant des travaux réalisés. Ce crédit s'étend aussi bien à l'isolation thermique qu'à la pose de panneaux solaires.

Il existe aussi l'Eco-Prêt à taux zéro (ÉCO PTZ) qui permet un prêt sans intérêts allant jusqu'à 30 000 euros pour les travaux visant à diminuer la consommation en énergie dans une maison ancienne ou classée monument historique.

Certains globe-trotters peuvent aussi se tourner vers le Fonds Chaleur géré par l'ADEME qui octroie des subventions destinées au financement des projets utilisant les sources renouvelables tels que géothermiques et solaire thermique.

Il est possible que ces différentes aides soient cumulatives selon certains critères. Il faut se renseigner auprès des organismes compétents pour en bénéficier.

Aides pour la rénovation de maisons en milieu rural ou en zone de revitalisation rurale

La rénovation des maisons en milieu rural ou en zone de revitalisation rurale est également encouragée par le gouvernement. Effectivement, il existe plusieurs aides spécifiques pour soutenir les propriétaires dans leurs projets de rénovation.

Les propriétaires peuvent bénéficier du programme 'Habiter Mieux Sérénité', qui offre une aide financière allant jusqu'à 10 000 euros pour réaliser des travaux d'isolation thermique. Cette aide s'adresse aux ménages modestes et permet de diminuer significativement la facture énergétique.

Le dispositif 'Anah' (Agence nationale de l'habitat) peut aussi aider les propriétaires à financer leurs travaux de rénovation. Il propose des subventions pouvant aller jusqu'à 50% du coût total des travaux nécessaires pour remettre une maison ancienne ou dégradée en état. Ces subventions sont accordées sous conditions de ressources et sont soumises à certains critères techniques.

Les zones rurales font également l'objet d'un dispositif fiscal incitatif appelé 'Denormandie ancien'. Ce programme permet aux investisseurs immobiliers achetant un bien immobilier à restaurer dans ces zones, avec un engagement locatif sur six ans minimums, pouvant être assorti d'une prolongation supplémentaire (9 ans au total), de bénéficier d'une réduction fiscale lorsqu'ils effectuent certains types de travaux tels que la remise aux normes électriques ou la création d'une salle de bain supplémentaire. Le montant de la réduction fiscale n'a pas été précisé par le ministère concerné.

Pour bénéficier de ces aides, vous devez vous renseigner auprès des organismes compétents car les conditions d'attribution peuvent varier selon les différents dispositifs d'aides.

Rénover une vieille maison peut être un projet coûteux mais qui s'avérera rentable sur le long terme grâce aux économies réalisées sur la consommation énergétique et à l'amélioration du confort intérieur. Les propriétaires pourront ainsi profiter des différentes aides mises en place par l'État pour financer leurs travaux et préserver le patrimoine architectural du pays tout en participant activement à la transition écologique.