Sign in / Join

Comment installer un WC japonais ?

Les WC japonais permettent de faire amplement la toilette après leurs utilisations. Des systèmes de jets d’eau sont installés pour un nettoyage anal et vaginal qui semblerait plus hygiénique. Vous n’aviez pas forcément besoin d’enlever entièrement vos vieux WC pour pouvoir installer ce modèle récent.

Les indispensables pour installer un WC japonais

Pour installer un WC japonais, il faut certaines installations au préalable. La première est une source d’électricité. Dans le cas où vos nouveaux WC fonctionnent uniquement sous branchement électrique, vous devriez avoir un tel dispositif à proximité. Assurez-vous qu’il soit installé dans un espace à l’abri de l’eau. Tous les WC japonais ne disposent pas de clapet antiretour d’eau. En Europe, les WC japonais lavant admis sont ceux qui ont en dispose. Vérifiez donc avant d’acheter vos nouveaux WC ou de prendre votre kit. L’administration exige également que le modèle de WC que vous choisissez soit compatible avec le système d’évacuation d’eau qui est installé dans vos toilettes.

A découvrir également : Comment choisir le meilleur aspirateur robot pour les poils d'animaux ? guide complet et avis.

Quelques modèles de WC japonais lavant fonctionnent sans réservoir de chasse d’eau. Si vous optez pour l’un de ces modèles, il va falloir le raccorder à une bonne pression d’eau. Cette pression doit être comprise entre 1,5 bar et 3 bars pour que le dispositif marche comme il se doit. Seuls les matériaux antibactériens doivent être les matières utilisées pour vos buses.

L’installation de WC japonais

Il y a deux façons d’installer un WC japonais.

A lire également : Comment changer une vieille hotte ?

Installer un WC japonais sur le modèle en place

Ici, vous aurez juste besoin d’un kit douchette, d’une clé à molette, et d’une pince. En quelques minutes vous transformerez votre ancien modèle en un WC japonais lavant. L’intervention d’un plombier n’est pas toujours nécessaire. La plupart des kits douchette sont universels, c’est-à-dire qu’elle s’adapte parfaitement à la plupart des WC standards, grâce à un curseur réglable.

Au lieu d’un kit douchette, vous pouvez préférer un abattant lavant. Il est tout aussi simple à installer que le premier, puisqu’il vient juste prendre la place de votre ancienne lunette. Quelques notions en bricolage suffiront pour la mise en place. Vous aurez besoin d’une pince, d’une clé à molette, d’un ruban en Téflon, et évidement de l’abattant lavant. Vous n’aurez qu’à raccorder votre dispositif au réservoir d’eau en utilisant le robinet et le flexible vendu avec l’abattant.

Installer un WC japonais complets

Pour installer un WC japonais complets, l’intervention d’un professionnel est requise. En effet, enlever l’ancienne cuvette est une tâche assez difficile et délicate. Afin d’éviter les accidents et de s’assurer que les nouveaux WC sont bien installés, il est préférable de faire recours à un expert en plomberie. Vous aurez le choix entre le modèle à installer au sol et le modèle à suspendre. Le premier nécessitera près de 3 h de travail alors que le second sera totalement prêt en environ 3 jours.

Le raccordement électrique du WC japonais

Une fois le WC japonais installé, il faut intervenir. Assurez-vous que la puissance de l’appareil ne dépasse pas 600 watts afin d’éviter toute surcharge ou dysfonctionnement électrique.

Retirez la plaque arrière du boîtier qui se trouve derrière votre WC japonais. Branchez ensuite le câble situé dans le trou prévu à cet effet avec celui qui vient directement de la prise murale. Assurez-vous de faire correspondre correctement chaque couleur avant le serrage des vis : bleu pour neutre et vert/jaune pour terre par exemple.

<img src='https://cdn.pixabay.com/photo/2020/11/22/17/20/electrical-installation-5761292_960_720.jpg' alt='raccordement électrique'>

Après avoir fait cela, refermez soigneusement le boîtier en rajustant les vis si nécessaire et fixez-le fermement contre la patte murale grâce aux boulons fournis dans votre kit WC japonais.

Le raccordement électrique d’un WC japonais est une opération simple mais délicate. Il faut être attentif lors de l'installation du WC japonais. Elle doit être réalisée avec soin et précision pour assurer la sécurité et le bon fonctionnement de l’appareil.

Comment entretenir son WC japonais pour une durée de vie optimale

Le WC japonais, aussi appelé toilette lavante, est un équipement de plus en plus populaire dans les foyers français. Effectivement, ce type de WC offre une expérience d'utilisation inédite grâce à ses nombreuses fonctionnalités : nettoyage à l'eau, jet d'air chaud pour le séchage et parfois même des options comme la musique ou l'éclairage intégré. Pour profiter pleinement de ces avantages sur le long terme, il faut des produits spécifiques.

En général, on recommande un entretien hebdomadaire comprenant notamment le dépoussiérage du boîtier externe et l'essuyage avec un chiffon doux imbibé d'eau savonneuse neutre pour éviter toute rayure. Il faut vérifier périodiquement si toutes les connexions sont bien fixées afin d'éviter toute infiltration ou fuite, pourquoi pas désagréable...

Nous vous recommandons vivement de réaliser une maintenance régulière du filtre à eau. Effectivement, l'accumulation de calcaire dans la tuyauterie conduit souvent à des dysfonctionnements de votre WC japonais. Pour éviter cela, pensez à détartrer régulièrement le filtre d'eau pour obtenir un fonctionnement optimal et prolonger ainsi la durée de vie de votre équipement.

En suivant ces quelques conseils simples mais essentiels, vous pouvez être sûr(e) que votre WC japonais restera en parfait état de fonctionnement pendant des années et qu'il continuera à fournir toutes les options qu'il vous faut pour une expérience d'utilisation inoubliable.